Contactez-nous : 07 78 64 45 24

Itinéraire et formation de Roman Vandevelde dans l’Art du Nuad Boran

Formation

Ses principaux maîtres et enseignantsnuad boran

  • Therdchai Chumphoopong
  • Pichest Boonthumme
  • Charles Bréger et Thanaphon Saebun
  • Nut Taragorn
  • Napassorn Manuel
  • Noam Tyroler
  • Ajan Suwat
  • Mae Kio

Roman Vandevelde Certifié en Nuad Boran des écolesNuad Thai

  • The Noam Tyroler School of Thai Acupressure (certificat d’instructeur)
  • Old Médecine Hospital Shivagakoparpaj
  • Sensip Training
  • Shunshine Network
  • The fine Art of Thai Massage

Formation complémentaire dans le travail corporel et énergétiquemassage traditionnel thai

  • Professeur de Yoga diplomé de l’Académie de Hatha Yoga de Marseille.
  • Spécialisation Yoga thérapeutique (2 ans) avec Christian Tikhomiroff.
  • Spécialisation Yoga Nidra (yoga du rêve et du sommeil, sur 2 ans) avec Guillaume Chevrier, association Kailash Nath
  • Massage musculaire à l’huile avec Wit Napassorn
  • Massage abdominal Chi Nei Tsang avec Sensip training et Thanachai torsion vertébraleMassage.
  • Massage plantaire thaï au Old Médecine Hospital Shivagomarpaj
  • Massage sur chaise au T.M.C de Chiang Mai
  • Pratique énergétique Reiki (4 stages, 2 retraites) avec Patrice Gros, Don Alexander et l’institut de Reiki de Paris

Itinéraire

Immersion dans la Thaïlande profonde

Roman Vandevelde découvre la Thaïlande en l’an 2000, il a 20 ans et part plusieurs mois pour s’initier

avec Pung (abeille) devant un stoupa

avec Pung devant un stoupa

au Muay Thai (boxe thaïe). Grâce à ses rencontres et amis thaïs, il trouve un professeur de boxe dans un camp de village, perdu dans la campagne de Lampang. Il vit dans une famille thaïe et s’entraine avec ses compagnons boxeurs (mange, dort, s’entraine et aide au travail…) immergé dans cette culture thaïe qui le touche profondément.

« Dans le premier camps de boxe où je m’entraînais, il y avait une masseuse qui s’occupait des boxeurs. Alors lorsque je suis passé devant une petite école de massage familiale j’ai voulu m’ initier »

C’est à cette époque qu’il fait sa première formation de Nuad Boran sur 2 semaines et découvre les enseignements du Bouddha. Suite à son séjour thaï il part en Inde à la recherche d’un maitre de méditation.

Reconversion professionnelle :Nuad Boran

En 2005, Roman décide d’arrêter son emploi de cuisinier.

« Dans une période difficile où je me suis fait beaucoup de mal, j’ai cherché une activité où je puisse prendre soin de moi, c’était ma priorité et puis je cherchais

Le temple du village

Le temple du village

à faire un pont entre la pratique spirituelle et la vie matérielle, le massage thaï m’a semblé être une alternative idéale… »

Il retourne en Thaïlande dans l’objectif de devenir masseur professionnel :

« Pendant 2 mois j’ai suivi l’enseignement dans 3 écoles connues de Chiang Mai puis je suis allé dans le village natal de mon ami pour pratiquer et avec la permission du vieux moine me suis installé dans le temple du village, j’y ai passé mes nuits et la journée les villageois venaient recevoir mes séances de Nuad Boranmassage.

J’ai pu sentir la beauté de l’échange, la gratification de soulager ces travailleurs qui venaient humblement et sans préjugé voir ce masseur blanc au temple, certains voulaient me payer mais étant étudiant en pratique je refusais.

Dans le village j’avais l’impression d’être une célébrité, partout les gens m’invitaient chez eux et me servaient à manger, j’ai pu sentir ce que signifie l’hospitalité … »Etirement

La passion de l’étude

Début 2006, tout en continuant une activité de cuisinier puis d’éducateur, Roman commence à proposer professionnellement des séances de Nuad Boran.

« bien-sûr,  j’avais de bons retours mais bien qu’ayant suivi l’enseignement dans 3 écoles de Thaïlande je me questionnais sur la validité de ma pratique » nuad boran

Après 3  « longues années » en France, il retourne en Thaïlande et rencontre des enseignants indépendants, c’est la révélation :

«j’ai pu avoir enfin un aperçu de la profondeur de l’Art, j’étais complètement subjugué par l’étude. Je prenais mon assiette de riz sauté et café « Boran » au marché populaire de Chiang Mai tous les matins vers 7h avant de monter dans la voiture-bus pour aller étudier avec le maitre de Hang Dong puis de retour en fin de journée, je prenais un cours du soir chez un autre maitre. Les week-end je continuais étude et pratique et organisais des rencontres

Mes vieux amis de Chiang Mai et leur fils 2009

Mes vieux amis de Chiang Mai et leur fils 2009

d’échange avec la communauté des masseurs de Chiang Mai, c’était vraiment une période d’apprentissage fantastique » 

« La force du Nuad Boran est sa capacité à unifier corps et esprit. Sa pratique rapproche les gens et aide à trouver une communication naturellement juste, simple et ouverte »

« le Nuad Boran exprime le meilleur de cette société thaïe qui cultive la notion d’ouverture et d’intégrité depuis des siècles et qui perdure encore de nos jours »