massage et crampes menstuelles

Règles douloureuses en M.T.C. Explications et Conseils

Règles douloureuses en M.T.C. Explications et Conseils

Le point de vue de la médecine traditionnelle chinoise

Tout comme en médecine occidentale, en médecine chinoise le cycle menstruel et la dysménorrhée sont des sujets très complexes. Mais la douleur, en médecine chinoise, est un concept très simple. La douleur est causée par la stagnation.
Lorsqu’il y a un blocage dans le flux de qi (énergie) ou de sang, il y a douleur. Les blocages peuvent provenir de l’intérieur du corps, ou être causés par quelque chose d’extérieur. Lorsque l’utérus se contracte au point de faire mal, il y a blocage dans la circulation du qi et du sang. C’est un exemple de blocage créé à l’intérieur du corps.

L’objectif principal d’un traitement des crampes menstruelles est de stimuler la libre circulation du qi et du sang, notamment dans le bas ventre, le bassin et les jambes.
Les trois méridiens les plus importants pour traiter les douleurs menstruelles d’origine interne sont :

1. Le méridien du foie, responsable de la fluidité de la circulation du qi et du sang dans tout le corps, et plus particulièrement pendant les règles. Certains des points les plus importants pour le traitement des douleurs menstruelles se trouvent sur ce méridien. Le méridien du foie longe la ligne 2 intérieure des jambes et se trouve sur le ventre.

2. Le Vaisseau Pénétrant, ou d’attaque, “chong mai” en chinois, veille à ce qu’il y ait suffisamment de sang menstruel chaque mois. Sa fonction et son emplacement sont similaires à ceux du “Sen Sumana” de la médecine thaï. On stimule ce méridien en massant les lignes intérieures des jambes, les lignes extérieures des jambes en-dessous du genou, le sacrum, le bas du dos et le ventre, en particulier le long de la ligne médiane. En travaillant avec les flexions et les extensions de la colonne vertébrale et du torse, les torsions du massage thaï sont également un moyen très puissant et dynamique de favoriser la circulation du qi et du sang dans ce canal.

3. Le vaisseau gouverneur, ou conception (« ren mai »), régit le cycle en lui-même. En fait, il est en charge de toutes les phases de développement du corps, y compris la ménarche (premières règles), la conception et la grossesse. Il remonte sur le devant du corps et peut être stimulé par le massage des lignes intérieures des jambes et de la ligne médiane de l’abdomen et de la poitrine. Plier le corps vers l’arrière (extensions dorsales) pour étirer la ligne médiane du torse est un excellent moyen d’ouvrir le vaisseau directeur. Pour traiter les blocages qui viennent de l’extérieur du corps, comme le froid ou l’humidité, il est très important de bien travailler les lignes. Les lignes en massage thaï correspondent soit à un méridien chinois, soit un “sen” thaï. Lorsqu’on presse ces lignes, qu’on les ouvre
ou qu’on les étire, on permet au corps de repousser ou de résoudre les effets négatifs des facteurs pathogènes externes. Par exemple, lorsque la ligne 1 interne de la jambe et les lignes 1 et 2 externes sont traitées en profondeur, les méridiens de la rate et de l’estomac sont mobilisés. Ces deux méridiens aideront à éliminer l’humidité qui peut être à l’origine des crampes menstruelles.

Les causes des règles douloureuses selon la médecine traditionnelle chinoise

– stress psychologique : L’impact physique que les émotions ont sur le corps est pris très au sérieux par la médecine asiatique. Des sentiments comme la colère, le ressentiment, la frustration, la jalousie et la haine peuvent avoir un effet direct sur le foie, qui à son tour peut provoquer une stagnation le long de son méridien et dans l’utérus.
– Exposition au froid et à l’humidité. L’utérus aime la chaleur, et les cycles menstruels doivent être maintenus à la bonne température pour éviter les crampes et permettre la fécondation. Le froid fait se contracter les choses, ce qui peut provoquer des blocages dans la circulation du qi et du sang. Les crampes menstruelles causées par le froid sont assez courantes dans les pays chauds et froids.
– Trop de travail et trop peu de repos : Travailler trop et ne pas dormir suffisamment ne permet pas à l’organisme de se régénérer, notamment le sang. Lorsque la qualité et la quantité du sang diminuent, la circulation sanguine est affectée, ce qui entraîne une stagnation et des règles douloureuses.
– Régime alimentaire inapproprié : La nourriture est un médicament et les médicaments sont des aliments. L’idée d’un régime alimentaire approprié dans la médecine chinoise va au-delà du simple fait d’être végétarienne ou de manger suffisamment de protéines. Manger des aliments crus et froids peut créer une sensation de froid dans le corps. Trop d’aliments sucrés, trop de produits laitiers, d’aliments gras ou frits peuvent entraîner une trop grande humidité dans le corps.
– Maladie grave ou chronique : En période de maladie, le corps doit concentrer ses forces pour combattre la maladie. Lorsque cela dure longtemps, l’organisme peut devenir trop faible pour maintenir le bon déroulement du cycle menstruel. Dans les cas très graves, le cycle peut s’arrêter complètement.

Quelques conseils pour celle qui reçoit le massage

Pour des règles douloureuses dues à la dysménorrhée secondaire, il faut un traitement de l’affection qui est à l’origine des crampes menstruelles. Les conseils donnés ici visent à soulager les règles douloureuses simplement causées par des crampes menstruelles (dysménorrhée primaire).

Placer un coussin chauffant ou une bouillotte sur le ventre ou le bas du dos peut soulager les crampes. De même, prendre un bain chaud peut être très apaisant et relaxant.
– Arrêtez de fumer.- Réduire ou éliminer thé, café et alcool.
– Réduisez sel, sucre et les aliments gras ou frits, les aliments énergétiques crus et froids et les produits laitiers.
Veillez à ce que votre alimentation vous apporte tous les nutriments nécessaires, pour un cycle menstruel sain et sans douleur. Les femmes qui consomment de la viande doivent s’assurer qu’elles consomment suffisamment de légumes, de fruits et de noix. Elles doivent également veiller à ne pas manger trop de viande grasse. Les végétariens et les végétaliens doivent faire attention aux vitamines B et aux acides aminés. Ils doivent également s’assurer qu’ils ne consomment pas trop d’énergie froide et d’aliments crus.
– Demandez conseil à un naturopathe, un nutritionniste ou un praticien de la médecine chinoise.
– Le régime alimentaire et aliments importants pour le cycle menstruel et pour le soulagement des crampes menstruelles comprennent : le groupe des vitamines B : le fer et le calcium. On les trouve dans le poisson, les œufs, les haricots, les amandes, les légumes à feuilles vert foncé comme les épinards et le chou kale, les myrtilles, les cerises, les tomates, les courges et les poivrons. Demandez conseil à un naturopathe.
– Compléments alimentaires et herbes médicinales pouvant aider à soulager les règles douloureuses : vitamine E, acides gras oméga-3, citrate de calcium, vitamine D, magnésium, vitex (gattilier), rose de Gueldre, actée à grappes noires, huile d’onagre, curcuma, fenouil et camomille. Toutes ces herbes se sont avérées utiles pour soulager les
règles douloureuses, mais elles agissent en utilisant différents mécanismes dans l’organisme. Demandez conseil à un naturopathe pour trouver les compléments les mieux adaptés à votre situation personnelle.
– Faites de l’exercice régulièrement. L’exercice améliore la circulation, soulage la tension mentale et améliore l’humeur, autant de facteurs importants pour prévenir la dysménorrhée. Dans certains cas, un peu d’exercice peut même aider à soulager la douleur une fois que les crampes ont commencé.
– Prenez l’habitude de faire régulièrement des exercices du plancher pelvien. Ces exercices sont particulièrement pertinents pour les femmes qui ont des emplois sédentaires comme conductrices ou qui ne font aucune autre forme d’exercice physique. Ces exercices améliorent la circulation dans le bas-ventre et font comme un massage interne de l’utérus.
– Auto-massage et auto-plaisir : Traditionnellement en Asie, le massage des seins permet, en provoquant une chaleur agréable dans l’utérus, de le détendre. De même, des orgasmes réguliers, seul ou avec partenaire, maintiennent les muscles de l’utérus toniques et souples. Il y a une couche de la paroi utérine composée de muscles lisses : comme tous les muscles, ils ont besoin d’un exercice régulier. Les contractions ressenties pendant l’orgasme contribuent à dissiper la stagnation et à améliorer la circulation du sang et du qi.

– Réduisez le stress et prenez soin de votre vie émotionnelle :
Le yoga et le qi gong sont des moyens efficaces de gérer le stress et de maintenir une attitude positive face à la vie. Chaque discipline contient également des exercices et des pratiques qui préviennent ou aident à soulager les règles douloureuses.

Instructions générales pour les masseurs thaï

– Stimulez les méridiens et les points pour créer une libre circulation du qi et du sang en
éliminant les obstructions et en stimulant la circulation.
– Créer une circulation dans l’utérus et le long de l’axe central du corps en utilisant les torsions, les flexions et les extensions du torse.
– Étirez la ligne médiane avant du torse et fléchissez la colonne vertébrale.
– Concentrez-vous sur les mouvements et les étirements du bas du dos et des hanches.
– Ouvrez les articulations des hanches et étirez les jambes, en particulier les lignes intérieures.
– N’ayez pas peur d’utiliser les poses inversées : elles sont profondément relaxantes et apaisantes.
– Encouragez la personne à accepter le massage du ventre vers la fin du traitement, même si pour certaines femmes, cela peut être assez douloureux.

Il est bon de considérer les crampes menstruelles comme un “accouchement sans bébé”. De nombreuses femmes disent que les contractions pendant le travail ressemblent à des crampes menstruelles, mais qu’elles sont beaucoup plus douloureuses. Ce traitement est une combinaison du protocole “Douleurs lombaires pendant la grossesse”,
des points et zones de déclenchement du travail du protocole “en salle d’accouchement”, et d’un massage directement sur l’abdomen.

Source : Noam Tyroler, « THAI MASSAGE TECHNIQUES in Pregnancy, Labor & Postpartum »

Traductrice : Émilie Didier pour l’école Nuad Sen

Autres articles : Massage et bien-être dans les menstruations

Ressources liées

Questions – Réponses autour de la pratique du Nuad Boran

Chers pratiquants, voici des questions que vous vous posez peut être aussi : Q : Comment s’articulent les 10 sen principaux et leurs lignes secondaires, tertiaires…
En savoir +

Vidéo mobilisation hanche

Voici une petite vidéo concernant les mobilisations et étirements de la hanche position du receveur sur le dos. Ces différentes techniques sont présentées en mode…
En savoir +

Vidéo : Acupression thaïe / douleur haut du dos lors de la respiration

Un bon exemple de l’efficacité de l’acupression thaïe Voici une vidéo sur le traitement par l’acupression thaïe d’une douleur classée au niveau de l’épaule-omoplate. Le…
En savoir +

Pratique et retour de stage

La pratique qui suit la formation et le retour de Thaïlande Belle découverte que de s’initier au massage traditionnel lors d’un voyage en Thaïlande. On…
En savoir +

Attitude intérieure et présence du masseur

Au delà de la pure technique, certains principes doivent être acquis pour intégrer la pratique du Nuad Boran
En savoir +